Connect with us

Le solaire relance l’irrigation à Tafoughalt

Agriculture

Le solaire relance l’irrigation à Tafoughalt

Le solaire relance l’irrigation à Tafoughalt

C’est une peinture bien mélancolique – mais pas sans espoir – dessinée par le magazine GoodPlanet que nous proposons aujourd’hui, celle d’une agriculture pas vraiment florissante, contrainte et exsangue, avec 450 foyers qui se partagent 100 hectares.

Ici, les paysans travaillent sur des petites exploitations qui suffisent à peinent à nourrir leur famille. […]  Pour leurs champs, en l’absence de réseau électrique, les agriculteurs comptaient soit sur l’eau de pluie, soit sur le pompage de la nappe phréatique, avec des générateurs alimentés au gasoil.

Entrent en compte les tarifs du fuel, dans le cadre de distribution régulier ainsi qu’au marché noir, et l’impossibilité de pomper l’eau faut de moyen pour s’approvisionner.

‘Twist et turn avec l’installation de panneaux solaires pour la pompe à eau;’

On y apprend que l’installation de panneaux solaires change la donne, avec un prix de l’heure de pompage qui se divise en 4. Exemple avec Siddiq, gardien d’un puits depuis plus de 15 ans et qui est chargé de l’allotissement des litres récoltés.

avant, il fallait faire venir les carburants de très loin jusqu’ici. C’était beaucoup de fatigue, du bruit, de la fumée, des problèmes mécaniques. Aujourd’hui c’est beaucoup mieux avec l’énergie solaire propre

à quelque mètres on arrive pour découvrir Tafoughalt http://www.visoterra.com

Au Maroc, « l’eau solaire » pour faire aider les paysans

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Agriculture

To Top