Connect with us

Un potager de permaculture pour lutter contre la faim

Un potager de permaculture pour lutter contre la faim

Charlotte Berthet-Rivière & Julien Hery, deux bénévoles respectivement ingénieure en agronomie & éducateur en agro-écologie se préparent pour lancer l’installation d’un potager vert au sein d’une école en pleine campagne vénézuéliennes, un trimestre de travail qui devra nourrir près d’une centaine de bouches.

Cette vidéo présentant les environs de l’école vus du ciel montre bien l’accès complexe à l’école, ce qui complique le ravitaillement, une seul solution : produire local et assurer les besoins de nutrition que les services publics n’arrivent pas à satisfaire.

Parti d’un auvent accueillant douze enfants en 2002, l’établissement accueille aujourd’hui 84 élèves sur plusieurs classes sur une plaine inondée 3 mois par an. Dans cette région, le signe extérieur de richesse, c’est la possession de bovins. L’agriculture n’est en aucun cas une piste de carrière pour les habitants.

L’association FEEAD prévoit ainsi de répondre à la crise alimentaire en suivant la méthode permaculture, au programme : des arbres fruitiers, ainsi que des pommes de terre, des haricots ou des courges.

Mais la pièce maitresse de cette démarche bien informée semble être l’initiative du moringa, plante quasi-miraculeuse qui peut et va couvrir l’essentiel des besoins nutritionnels pour des élèves en plein croissance.

Une page de financement participatif a été mise en ligne afin d’atteindre les 6000 € nécessaires au montage du processus visant l’autonomie, les détails des dépenses sont explicités dans un document exhaustif mis en ligne.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Agriculture

To Top