Connect with us

Farmer Power, une nouvelle branche de l’agro-militantisme

Agriculture

Farmer Power, une nouvelle branche de l’agro-militantisme

Farmer Power, une nouvelle branche de l’agro-militantisme

Maxime de Rostolan est un néorural militant, ce qui veut dire beaucoup de choses, mais en termes concrets : il se définit comme un défenseur du « Farmer Power », un projet qui a pour objet de revitaliser les campagnes au travers de petites exploitations appelées « microfermes ».

L’ingénieur chimiste – de formation – s’est installé dans le Val de Loire pour pratiquer l’agro-écologie rentable, il fonde un mouvement appelé Fermes d’avenir, qui doit permettre de démontrer que les méthodes conventionnelles sont moins rentables que les solutions alternatives, comme la permaculture. Son protocole fonctionne à petite échelle et est conçu de sorte à être scalable, documenté et open.

Passionné de développement de projets durables, de coopération et de mutualisation, j’ai toujours cherché à travailler dans des initiatives porteuses de sens. De 2004 à 2007, j’ai fait un tour du monde sur la thématique de l’eau, dans le cadre de l’association Eaudela créée pour l’occasion. Nous y avons étudié des problématiques locales de l’eau, avons donné de nombreuses conférences, et cristallisé l’aventure dans un ouvrage : « Les Aventuriers de l’Or Bleu » (Presses de la Renaissance, 2007)

Sa mission de désintoxiquer l’agriculture a certainement pris racine lorsqu’il dirigeait la production de fiches pédagogiques et d’outils de développement durable (Deyrolle pour l’Avenir) ou suite au lancement de Blue Bees, une plateforme de financement participatif de projets agro-écologiques.

On retrouve cette idée de transfert de savoir au moyen de « toolbox » dans le site web de Fermes d’avenir. La microferme modèle de 1,4ha qu’il maintient fait office de blueprint.

Nous créons une « boîte à outils » qui pourra servir de mode d’emploi aux porteurs de projets futurs, qu’il s’agisse d’agriculteur en transition, de citadins en reconversion, ou de propriétaires fonciers souhaitant accueillir ce type de projet.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Agriculture

To Top