Connect with us

De l’Upcycling qui fait tourner les têtes

De l’Upcycling qui fait tourner les têtes

Gary Lockwood est un artiste d’un genre plutôt nouveau. Il part d’une matière première qui cristallise pas mal le consumérisme, la paire de baskets.

‘Chérie, aujourd’hui je me couvre avec les Jordans’

Sous la marque – qui est la sienne – Freehand Profit, l’artiste convertit les paires de tennis, kicks, sneakers, et fabrique des masques à gaz sublimes, proches de sculptures, de bustes sculptés dans de la matière synthétique, textique, ultra-sportive. Il conçoit ses oeuvres uniques en observant les schémas et formes qu’il garnit de colle, de rivets, d’agrafes en tous genres.

C’est Norman de Tested qui est allé à la rencontre de l’artiste dans son stand, à l’occasion d’une exposition de design. Saluons la trouvaille, tant il est vrai que son enthousiasme non dissimulé est excusable – bien que peu académique, en plus d’être contagieux.

J’ai bien cacher des choses, par exemple un carte SD truffée de photos de la conception dans un des caches des filtres respirateurs, ou un logo caché à l’intérieur qu’on ne découvre pas immédiatement.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Revue de presse

To Top